Nav view search

Navigation

Search

Légumes - ferme de la Corbière

Imprimer

               

 LA FERME DE LA CORBIERE

HISTORIQUE :

Plusieurs générations ont travaillé sur les terres de la Corbière produisant fourrage, céréales et légumes. Sur ces mêmes terres s’est installée une industrie agro-alimentaire. Les terres agricoles se sont donc réduites comme peau de chagrin. 

 

 

Jérôme, fils de Charles qui travaillait les terres de la ferme, a à cœur de protéger ce qu’il reste de ces dernières. Il travaille en humanitaire pour la Croix Rouge. Il décide d’orienter la ferme vers le maraîchage qui commence au début de l’été 2009.

 

Loïc arrive alors avec dans ses bagages un talent de jardinier. Petit à petit, la ferme s’organise. En Avril 2010, Nadette alors enseignante, se reconvertit professionnellement. Elle déboule pour donner un coup de main à la plantation. Elle y reste « plantée » mais à temps partiel. En Septembre 2010, Ondine termine ses études d’herboriste et de "gestion protection de la nature". Elle est en contrat d’apprentissage. Elle choisit, au terme de ce contrat, de rester sur la ferme avec le projet de produire des plantes aromatiques et médicinales ainsi que des petits fruits à confitures. Samir, artisan en bâtiment la rejoint rapidement…pour partager ce projet.

 

 Jérôme continue de financer ce projet avec l’espoir qu’un jour cette équipe devienne autonome. Nous travaillons ensemble à l’élaboration d’une association. En Novembre 2011, Arnaud nous vient en renfort au moment où Ondine clôt son contrat d’apprentissage. Arnaud vient de finir son BTS "Production Horticole" durant lequel il a effectué ses stages dans les jardins d’Alain Passard, grand cuisinier, lui laissant des souvenirs et une expérience uniques. Dans le même temps, Benoît revient de Corse où depuis plusieurs années il est technicien-maraîcher au GAB (Groupement des Agriculteurs Biologiques). Il cherche à s’installer comme paysan-boulanger dans la région. Le courant passe. Il termine ses études d’artisan-boulanger à Toulouse en juin 2012.

 

Charles, le papa de Jérôme qui a travaillé sur la ferme, est à la retraite. Il nous donne cependant un sérieux coup de main en mécanique, techniques culturales,… Il essaie de transmettre son savoir car réparer les machines n’est pas une mince affaire sur une exploitation agricole.

 

OBJECTIFS ET PROJETS :

L’atelier maraîchage a le projet de faire vivre deux temps et demi de travail voire 3. La livraison des légumes se fait en AMAP, cantines, magasins et comités d’entreprises.

 

L’atelier plantes aromatiques ainsi que les petits fruits se met en place. Les plantations étant faites, ça va pousser.

 

L’atelier boulangerie sera effectif au mois de septembre, même si les travaux sont à poursuivre. (Four-fournil-magasin)

 

Un atelier élevage sera peut être…

 

Nous travaillons sur 28 hectares, 3 en maraîchage, le reste est réparti pour les cultures de blé et de sarrasin (farines), tournesol (huile), prairie (foin), plantes aromatiques et médicinales et petits arbres fruitiers. Les terres sont en location.

 

L’objectif de la ferme est de :

 

  • Nourrir : avec des produits de qualité et accessibles au plus grand nombre.

  • Employer : créer des emplois grâce à une activité relocalisée et diversifiée.

  • Préserver : protéger les hommes et leur environnement à travers l’agriculture biologique et les énergies renouvelables.

 

Nous ne sommes qu’aux prémices de la vie nouvelle de la ferme. Nous comptons sur vous pour que cette aventure humaine chargée d’humilité se poursuive le plus longtemps possible.

 

 Les coordonnées de la ferme : 

 Ferme Bio de la Corbière

La Corbière 49450 Roussay

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

Pour l'Amap des Coteaux de l'Evre, la ferme  propose 2 paniers au choix, 8 euros et 15 euros.

 

L'adhérent s'engage à prendre 21 paniers sur 6 mois.

 

le Petit Plus !!

Chacun de ces paniers peut être complété avec d'autres produits disponibles grâce à une cagnotte préalablement créditée auprès de la ferme de la Corbière.