Nav view search

Navigation

Search

la boulange d'Anthony

Un moulin Astrié 
pour la boulange d'Anthony !!
!

100%!!!!

Bonjour à tous !

Et ENORME merci à vous pour avoir contribué chacun à l'extraordinaire réussite de cette campagne ulule!!

100% de la somme réunie en 13 jours, et une accélération faramineuse dans le dernier WE !!!??? Que dire de plus sinon que c'est FANTASTIQUE !! Moi qui pensais encore vendredi soir dernier avoir maille à partir avec les derniers 30%, ils sont venus à moi d'un seul coup!!! C'est fou!! Grand merci en particulier aux 2 amaps de St Rémy en Mauges et Beaupréau, qui m'ont soutenu à fond, ainsi qu'à la chouette équipe de la biocoop de Chalonnes, qui m'a gentiment laissé carte blanche samedi dernier pour arpenter de long en large ses rayons et "démarcher" sa clientèle... Expérience de commercial inattendue mais très bien accueillie !!! Ah bé dans la vie, faut savoir ce qu'on veut!!!

Lire la suite : la boulange d'Anthony

Le pain d'Anthony

Anthony «  paysan boulanger »,  s’est installé comme paysan c'est-à-dire "l’homme du pays", qui vit du travail de la terre…, et  fait du pain à partir de céréales cultivées sur sa ferme. En règle générale, le « paysan boulanger » cultive des variétés de blés adaptées à sa  terre, à son terroir, et utilise pour cela des variétés anciennes et rustiques. Pour le moment il travaille avec un mélange de variétés anciennes (blés de Redon, Poulards) et modernes, pour « assurer le coup », car il débute dans l'agriculture...

 

  

 Actuellement  son exploitation compte environ 1,5 ha de céréales : 1 ha en blé et le reste en seigle et grand épeautre. Cette production est destinée exclusivement à son activité boulangère. Il faut savoir qu'un ha de blé sur un rendement moyen en bio (30 quintaux/ha), permet de produire à l'année environ une cinquantaine de kg de pain/semaine.

Anthony s'est formé à la fabrication du pain au levain chez plusieurs paysans boulangers dans toute la France, et en particulier auprès d'un couple de boulangers bio du sud de l'Ardèche, qui l'a accueilli plusieurs jours par semaine pendant 6 mois... Un apprentissage « sur le tas », mais ô combien précieux.

 

Au fournil il prépare plusieurs variétés de pain : méteil (mélange blé/seigle), complet, aux noix, campagne, grand épeautre. Mis à part le sel de Noirmoutier, l'ensemble des ingrédients est 100% naturel et local : farine bio, eau de source, noix. La farine est moulue sur place, sur meule de pierre, à façon. Difficile de faire plus local ! ! !    

  

Aujourd’hui Anthony boulange environ 15 kg de pain chaque semaine pour l’AMAP des Coteaux de l’Evre. Il fabrique le levain sur place et pétrit à la main. La durée du pétrissage varie selon le type de pain. La pâte est divisée et façonnée à la main et mise à lever en moules, ou boulée, suivant les types de pain. Il faut compter environ 5 h du pétrissage à la mise au four.


Les pains cuisent dans un four chauffé au feu de bois, entre 30 et 45 mn.Le pain de campagne reste le pain le plus demandé, mais tous ont leurs spécificités et un goût particulier. Ils se conservent facilement une semaine, si l’on prend soin de l’envelopper dans un linge ou du papier. Soyez curieux, n'hésitez pas à goûter toute la gamme lors des soirées dégustation de l’AMAP ! ! !