Nav view search

Navigation

Search

La ferme de Jeanne

 

Yann éleveur

             

 Yann engraisseur

L'exploitation

Située non loin de la Divatte (entre Landemont et le Loroux Bottereau), l'exploitation de Yann s'étend sur 35 ha. Elle est en bio depuis 2010.

- 10 ha de terre sont en coteaux ; Yann y met des bovins.

   

- 20 ha de céréales pour l'alimentation des porcs et le reste en foin.

Le cheptel

 

 

Le cheptel est un croisement de races Large White

et de Pietrain (tacheté).

 

  

 

Il est composé de :

- 3 lots de 15 truies allaitantes qui ont 2 portées de 9-10 porcelets en moyenne par an.

La gestation dure 3 mois, 3 semaines et 3 jours. Puis vient la mise bas.

    

- 150 nouveaux porcelets naissent ainsi tous les 2 mois. Ils restent 6 semaines avec leur mère (3 ou 4 semaines en élevage industriel), puis sont sevrés.

Ils pèsent alors environ 12 kg (contre 7 kg).

Un bâtiment est réservé aux femelles gestantes, un autre pour les mères et leurs petits.

Parmi les porcelets certaines femelles sont gardées pour le renouvellement du cheptel, d'autres gardés par Yann pour l'engraissement, mais beaucoup partent pour l'engraissement chez d'autres agriculteurs.

 Les petits sont séparés de la mère et regroupés ensemble ; puis lorsqu'ils auront un peu grossi, ils intègreront la bande d'engraissement dans un autre bâtiment, où ils pourront sortir à l'extérieur.

Les porcs engraissés par Yann sont destinés à la vente directe ou à la vente en Amap lorsqu'ils auront 7 mois environ (5 mois en conventionnel).

 

L'alimentation

Les porcs mangent un mélange sec de céréales broyées finement ( Triticale (entre blé et seigle), pois, féverole et orge).

Ils mangent aussi un fourrage grossier (enrubanage de triticale, pois, féverole et vesce) et du foin

Les soins

Les porcs n'aiment pas les courants d'air, ni trop de soleil.

S'ils sont malades, ils sont soignés grâce à l'homeopathie.

Les projets

Dans quelques années Yann pense mettre les femelles gestantes en extérieur les mois d'été sur une surface de 4ha.

Pour le plaisir

 Chaque printemps, Yann installe une truie et ses porcelets dans un « têt » comme autrefois